pixel_trans
pixel_trans
Mon panier
Aucun article
0

NOUS CONTACTER :
04 83 43 40 90

facebook instagram

Cicatrice réduction mammaire



 

Alors que la plupart des femmes optent pour une opération visant à augmenter la taille de leurs poitrines, d’autres se tournent vers la réduction mammaire pour avoir la silhouette de leurs rêves. L’objectif n’est pas toujours la simple modification de la silhouette. Certaines femmes se font opérer la poitrine pour des raisons de santé. En effet, les femmes à fortes poitrines ne sont pas toujours à l’aise dans leur corps, car le volume important de leurs seins peut leur causer des difficultés au quotidien. Une poitrine trop imposante peut entraîner des douleurs au dos et aux épaules, des difficultés à marcher ou un état d’inconfort généralisé, tant physique que psychologique. Ainsi, la réduction mammaire s’avère être la solution la plus avantageuse sur le long terme. En plus d’éliminer les douleurs et l’inconfort, ce type d’intervention chirurgicale permet à la femme d’avoir plus d’estime pour elle-même et de retrouver confiance en elle.

 

Les avantages de la réduction mammaire sont indéniables. Cependant, cette opération présente aussi des inconvénients non négligeables, dont les restrictions de mouvement et de position au coucher. Il y a aussi un risque de complications, d’erreurs ou d’irrégularités de la masse mammaire. La cicatrice après réduction mammaire est un autre inconvénient à prendre en compte.

 

Qu’est-ce qu’une cicatrice de réduction mammaire ?

En cas d’hypertrophie mammaire, c’est-à-dire de seins trop volumineux, l’intervention chirurgicale vise à réduire à la fois le volume et le poids de la poitrine. Il peut s’agir d’une chirurgie esthétique comme il peut concerner une opération à des fins fonctionnelles. Au cours d’une opération de réduction mammaire, le chirurgien va pratiquer une incision autour de l’aréole et une incision verticale de l’aréole au pli sous le sein, une fois que l’anesthésie a fait effet. Après avoir retiré l’excès de peau et de tissu glandulaire, il repositionne la peau, le mamelon et l’aréole. Ces deux incisions seront à l’origine de la cicatrice de la réduction mammaire autour de l’aréole.

 

Toutefois, il faut savoir que ces cicatrices se présentent sous différents types selon la morphologie des seins de la femme. On distingue notamment la cicatrice en forme de T inversé et la cicatrice verticale. Concrètement, la cicatrice en forme de T inversé se réfère à une cicatrice circulaire constante autour de l’aréole et une autre verticale qui commence sur le pôle inférieur de l’aréole et continue vers le sillon sous-mammaire. On peut aussi observer une cicatrice horizontale dans le sillon mammaire. Si la morphologie du sein et l’élasticité de la peau le permettent, cette dernière cicatrice peut être réduite, voire évitée, d’où la réalisation d’une technique dite à cicatrice verticale. En effet, cette seconde méthode de réduction mammaire ne laisse normalement qu’une cicatrice constante circulaire autour de l’aréole et une cicatrice verticale.

 

La rançon cicatricielle est-elle indélébile et irréversible ?

Les cicatrices de réduction mammaire sont rouges et très visibles durant les premiers mois qui suivent l’opération. Elles s’atténuent avec le temps, en blanchissant progressivement. L’aspect final de ces cicatrices n’est réellement observable qu’après un an. Il faut savoir que la rançon cicatricielle est un inconvénient incontournable de la plastie de réduction. Néanmoins, les femmes qui ont recours à cette opération ne la regrettent pas, même si ces marques sont définitives. Par contre, il est primordial de les soigner convenablement immédiatement après l’intervention même si elles sont inévitables. C’est essentiel pour éviter toute complication et optimiser le résultat final. Par ailleurs, il existe plusieurs solutions pour réduire les cicatrices, voire de les faire disparaître.

 

Comment favoriser la cicatrisation postopératoire ?

Pour qu’une opération laisse le moins de marques visibles possible, il est important que la cicatrisation se passe dans les meilleures conditions. Pour ce faire, les chirurgiens conseillent notamment à leurs patientes d’utiliser des crèmes cicatrisantes durant la phase postopératoire. Ces produits permettront de réduire les risques d’inflammations et d’infections. Une fois que les incisions seront soignées, il est important de les protéger au maximum à l’aide de gels à base de silicone ou de crèmes hydratantes. Ces derniers permettront aussi d’améliorer l’aspect des cicatrices de réduction mammaire. En outre, les massages sont fortement recommandés pour favoriser et faciliter le processus de cicatrisation. L’hygiène doit également être constante et maintenue à un niveau optimal. Par ailleurs, il faudra mener un mode de vie sain, éviter toute exposition au soleil durant quelques mois et éviter la consommation de tabac et d’alcool.

 

Il faut savoir que ce type de cicatrice peut devenir large ou hypotrophique. Dans ce cas, elles peuvent nécessiter des retouches chirurgicales. C’est aussi le cas des oreilles cicatricielles situées aux extrémités des cicatrices horizontales.

 

Importance des gels à base de silicone pour les cicatrices de réduction mammaire

Le silicone est bien connu pour améliorer l’apparence des cicatrices, voire les faire disparaître. Ainsi, les gels à base de silicone sont fortement préconisés dans le cadre des soins des cicatrices de réduction mammaire. En effet, ces produits de soin permettent de rétablir l’équilibre de la production de collagène au niveau de la peau. Tout en favorisant une production plus normale, ce gel hydrate et protège la peau. Les gels à base de silicone comme Kelo cote rendront les cicatrices plus douces, lisses et claires. Ils permettront de diminuer les démangeaisons et l’inconfort, d’atténuer les douleurs et de rendre les cicatrices moins rouges. De plus, ce produit préviendra la formation de cicatrices anormales comme les cicatrices hypertrophiques, chéloïdiennes ou atrophiques. Le gel de silicone peut donc être utilisé pour traiter, mais aussi pour prévenir la formation de cicatrices complexes suite à une opération chirurgicale de réduction mammaire.

 

Comment utiliser le gel à base de silicone pour faire disparaître les cicatrices de réduction mammaire ?

Le gel ou la crème à base de silicone s’applique quotidiennement durant les trois mois suivants la plastie de réduction pour activer le processus de cicatrisation. Il contribue à la rénovation et à la régénération des cellules de la peau. Avant toute application du gel siliconé, il est essentiel de bien nettoyer la peau cicatrisée. Après avoir déposé une petite quantité du gel sur la cicatrice, il faut bien l’étaler. Pour cela, assurez-vous qu’il recouvre toute la zone et le pourtour de la cicatrice. La texture de ce gel lui permet de sécher rapidement.

 

L’application se fait deux fois par jour en couche fine et uniforme, pendant 3 mois. Il faut savoir qu’il ne doit être utilisé que lorsque la cicatrice est bien fermée, que les points de suture aient été retirés et que les croûtes sont tombées. Sachez que ce gel peut être utilisé jusqu’à deux ans après la formation de la cicatrice.

 

Précautions d’emploi et mise en garde sur l’utilisation des gels à base de silicone

L’avantage du gel à base de silicone est qu’il ne provoque pas d’irritation, mais laisse la peau respirer, lorsqu’il est appliqué sur les cicatrices de réduction mammaire. Ainsi, en cas de démangeaisons ou d’irritation, il est conseillé d’arrêter le traitement tout de suite et de consulter son médecin traitant ou son chirurgien. Il faut aussi éviter le contact du gel avec les yeux et les muqueuses et de l’apposer directement sur des brûlures du troisième degré. Réservé exclusivement à un usage externe, ce gel doit être conservé hors de la portée et de la vue des enfants. Il est essentiel de respecter les consignes de son chirurgien concernant l’usage du gel à base de silicone sur les cicatrices.

 

Avantages des crèmes cicatrisantes et hydratantes sur les cicatrices de réduction mammaire

Utilisées dès les premiers mois qui suivent la chirurgie de réduction mammaire, les crèmes hydratantes et cicatrisantes sont essentielles pour éviter que les plaies soient trop sèches. Elles aident également à accélérer la guérison. Généralement très riches, ces crèmes vont nourrir la peau en profondeur et l’aider à se régénérer rapidement, en créant une barrière protectrice contre les agressions extérieures. Les actifs antibactériens présents dans la crème cicatrisante permettent de lutter contre les infections éventuelles. En plus de permettre à la peau de retrouver son aspect normal plus vite, ce produit de soin aide à rétablir son élasticité. Grâce à ses propriétés assainissantes et hydratantes, la crème cicatrisante a un effet apaisant. En outre, elle permet de lutter contre les inflammations, les démangeaisons, les rougeurs et les irritations.

 

Quels produits utiliser sur les cicatrices de réduction mammaire ?

Il existe une large gamme de gels et de crèmes pour traiter les cicatrices de réduction mammaire. Kelo cote dispose d’une ligne de produits spécialement prévue pour le traitement des cicatrices, dont le Kelo cote gel pour cicatrice. Il s’agit d’un gel à base de silicone préconisé dans le traitement des anciennes et des nouvelles cicatrices. En effet, il s’utilise à n’importe quel stade de la cicatrisation pour favoriser la régénération cellulaire et protéger la cicatrice contre les agressions externes. Adapté à tous les types de peau, ce gel protège et désinfecte les cicatrices au quotidien. Lors de son application, il a l’avantage de ne pas piquer la peau ni la détruire. Au contraire, ce gel va l’hydrater et purifier la cicatrice.

 

Vous trouverez aussi différentes sortes de crèmes cicatrisantes dans notre catégorie de produits dédiés à la cicatrisation.

 

Le massage cicatriciel : est-ce nécessaire ?

On peut commencer à masser une cicatrice de réduction mammaire dès qu’elle est bien guérie, c’est-à-dire au bout de 3 à 4 semaines après l’opération. Réaliser un massage avant ce délai pourrait nuire à la guérison. Il faut aussi savoir que l’automassage de la cicatrice ne peut s’effectuer qu’une fois que la cicatrice s’est bien refermée, que les fils ont été retirés et après avoir eu l’accord de son médecin. Ainsi, il ne faut ni masser ni appliquer de produits si la zone saigne encore ou si elle suinte.

 

Les massages cicatriciels doivent être lents, doux et légers au début, puis de plus en plus appuyés. Si vous ressentez de la douleur, cela signifie que la pression est trop forte. Il faudra alors la réduire ou diminuer la durée du massage. Cette pratique s’effectue lors de l’application des soins spécifiques. Il est conseillé de la réaliser deux fois par jour, pour une durée de deux à trois minutes à chaque fois.

 

Sachez que le massage des cicatrices postopératoires est essentiel pour favoriser le processus de cicatrisation naturel de la peau. En effet, il favorise la circulation du sang et la circulation lymphatique. De ce fait, il aide la peau à se régénérer et permet d’estomper la cicatrice. Le massage améliorera ainsi l’élasticité et la souplesse de la peau, ce qui atténuera la visibilité de la cicatrice.

 

Sur quels types de cicatrice peut-on appliquer du gel de silicone ?

Cicacote gel de silicone peut être utilisé sur toutes les cicatrices (chéloïdes, atrophiques, hypertrophiques) à la suite d'une blessure, d'une intervention chirurgicale, d’une césarienne, de boutons d’acné, d’une blessure ou d’une brûlure. Il peut être utilisé sur une ancienne cicatrice, bien qu’il soit plus efficace sur une cicatrice qui date d’un ou deux ans, maximum.

 

Abdominoplastie cicatrice
Abdominoplastie cicatrice
Aussi connue sous l’appellation de lipectomie abdominale, l’abdominoplastie est une intervention chirurgicale esthétique ou réparatrice qui s’effectue sur une partie de l’abdomen. Après une abdominoplastie, il peut y a voir une ou plusieurs cicatrices, qui évoluent favorablement avec du temps et des soins adaptés. LIRE +
Cicatrice bouton
Cicatrice bouton
En général, l’acné disparaît sans laisser de traces au bout de quelques jours, après avoir fait apparaître des points rouges ou bruns sur la peau. Cependant, la grande majorité des gens, notamment les personnes qui souffrent d’acné modérée à sévère, savent que les boutons d’acné peuvent laisser des marques plus visibles. LIRE +
Cicatrice thyroide
Cicatrice thyroide
Cette opération laisse une cicatrice qui est parfois inesthétique et dérangeante. Toutefois, celle-ci peut être atténuée ou effacée en utilisant certains dispositifs médicaux, comme le gel de silicone CicaCote. LIRE +
cicatrice brulure
Cicatrice brulure
Les cicatrices sont des traces visibles sur la peau. Généralement, elles sont la conséquence d’une blessure, d’un accident ou d’une brûlure. La plupart du temps, les opérations laissent une cicatrice sur la peau, mais dans certains cas il ne reste qu’une très fine ligne à peine visible. Par contre certaines cicatrices sont étendues et gênantes et se manifestent souvent par des sensations de tiraillement ou des démangeaisons. LIRE +
Cicatrice césarienne
Cicatrice césarienne
Une cicatrice est une forme de trace suite à une intervention chirurgicale, notamment après une éventuelle incision externe et/ou interne. Chez la femme, la cicatrice est parfois liée à une césarienne. Avec les avancées de la science et de la médecine, la cicatrice peut tout à fait être effacée avec un certain nombre de méthodes et de substituts médicamenteux comme le gel de traitement pour cicatrices CicaCote. LIRE +
Cicatrice appendicite
Cicatrice appendicite
L’appendicite est une inflammation de l’appendice, le diverticule du côlon droit. Cette inflammation se produit en raison de l’obstruction de cet organe, notamment par les matières fécales. Cette pathologie est très fréquente chez les jeunes de moins de 20 ans et nécessite parfois une appendicectomie en urgence. LIRE +
Cicatrice acné
Cicatrice acné
Considéré comme un des signes de la puberté, l’acné peut faire apparaître quelques traces disgracieuses sur le visage. Elle laisse souvent des cicatrices bien visibles sur la peau chez les hommes et les femmes ayant souffert de ce trouble cutané durant l’adolescence. Inesthétiques, ces lésions sont une source de complexe chez certaines personnes. LIRE +
Cicatrice réduction mammaire
Cicatrice réduction mammaire
Alors que la plupart des femmes optent pour une opération visant à augmenter la taille de leurs poitrines, d’autres se tournent vers la réduction mammaire pour avoir la silhouette de leurs rêves. L’objectif n’est pas toujours la simple modification de la silhouette. Certaines femmes se font opérer la poitrine pour des raisons de santé. LIRE +
Cicatrice visage
Cicatrice visage
Le visage est la partie la plus exposée du corps. De ce fait, il est plus sensible aux agressions extérieures et aux bactéries. Il n’est donc pas rare qu’il soit lésé, laissant parfois des cicatrices inesthétiques. LIRE +